Digital Nomad : Questions – réponses

Dans cet article :

  1. C’est quoi un digital nomade ?
    1. Digital
    2. Nomade
    3. Digital Nomad (DN)
  2. Pour qui bossent-ils ?
  3. Peut-on vraiment travailler de n’importe où ? 
  4. Quels sont les gadgets nécessaires ?
  5. Est-ce-qu’un téléphone suffit ?
  6. Est-ce-que les app de localisation ou d’urgence sont utiles ?
  7. Quel est le sac idéal ?
  8. liste des choses essentielles liées à ce mode de vie
  9. wifi ou 4G ?
  10. où trouver un job ?
  11. salaire ?
  12. compatibilité avec le volontariat
  13. Van Life et Internet ?
  14. où loger ?
  15. Comment décider où aller ?
  16. Où trouver des infos sur les Digital Nomades ?
  17. Conclusion
  18. VLOG
  19. BLOG
  20. PRESS & RADIO

    C’est quoi un digital nomade ?


    Digital

    Tout ce qui touche à l’informatique, au numérique en tant que job où les jobs classiques qu’on a digitalisé, c’est-à-dire passé en ligne. C’est possible pour une grande partie de jobs mais pas tous (pompier par exemple).

    Nomade

    Quelqu’un qui ne vit pas chez soi, voir qui n’a pas de chez soi, quelqu’un qui vit en itinéraire, qui bouge, qui vit à l’étranger.

    Digital Nomad (DN)

    Quelqu’un qui bosse en ligne pour gagner sa vie, quelqu’un qui travaille à distance dans le large secteur du numérique et qui peut travailler de partout dans le monde

    C’est l’inverse des gens qui bossent dans un bureau ou dans la même ville, région.

    Pour qui bossent-ils ?

    Ils peuvent être à leur compte (statut de freelance, auto-entrepreneurs), ou bosser pour des sites internets ou pour un employeur qui se trouve ailleurs.


    Pour préparer cet article, j’ai fait des stories Instagram « questions » pour recueillir les questions que des personnes se posent sur les Digital Nomad.

    Voici les questions répertoriées :


    Peut-on vraiment travailler de n’importe où ? 

    Techniquement oui mais qui à envie de travailler :

    • Sous le soleil, sans voir son écran
    • Sur une serviette de plage dans le sable
    • Sans électricité
    • Perdu dans la montagne sans une bonne connexion internet
    • Travailler assis sur le sol ou sur son lit 5 heures par jour plusieurs jours par semaine

    So yes but no my love

    Quels sont les gadgets nécessaires ?

    • Prised
    • Adaptateur
    • Ordinateur portable
    • Téléphone
    • Matériel de bonne qualité provenant de magasins officiels
    • Batterie externe
    • Sac étanche
    • Écouteurs
    • + tout ce qui peut être est lié à votre travail : appareils photo, drones, logiciels, etc. 

    Est-ce-qu’un téléphone suffit ?

    Certaines personnes disent oui mais je pense qu’il est préférable d’avoir un ordinateur portable ou une tablette avec un clavier parce que vous avez besoin de faire beaucoup de choses et tout faire sur le téléphone n’est pas le plus confortable + vous avez besoin d’un poste de travail approprié pour exécuter des logiciels donc l’ordinateur portable est mieux.

    Est-ce-que les app de localisation ou d’urgence sont utiles ?

    Personnellement je n’en utilise pas. J’envoie seulement des messages à ma famille assez souvent et je fais des stories instagram pour montrer que je suis en vie et faire ma pub. Je ne sais pas si ce genre d’app est très populaire.

    Quel est le sac idéal ?

    En guide de valise : un sac à dos 50L, housse de protection waterproof et des petits sacs compartiments pour rouler ses vêtements dedans et tout compresser dans le but d’optimiser les 50L.

    Je suis une baroudeuse donc je dirais qu’il ne faut pas prendre de valise, ce n’est pas vraiment pratique et on a tendance à transporter beaucoup trop de choses, mais parfois une valise peut s’avérer nécessaire quand on a beaucoup de matériel.

    Pour le matos informatique : prévoir un sac à dos à part étanche avec plusieurs proches pour ranger l’ordinateur, les cables, les écouteurs, disques dur externes, adaptateurs, carnet, stylos.

    Il faut mieux tout regrouper dans un seul sac sur lequel on veille davantage.

    liste des choses essentielles liées à ce mode de vie

    J’ai fait une vidéo sur ce sujet :

    Le digital nomad est un voyageur, donc il faut ce dont les voyageurs ont besoin + un ordinateur portable bien sûr.

    wifi ou 4G ?

    Il est préférable d’avoir du wifi et d’avoir la 4G sur son téléphone pour hotspoter l’ordinateur portable en cas de panne du wifi, de coupure de courant, etc.

    où trouver un job ?

    Tous les sites de freelances : freelancer.com, fivrr, 1€, Toptal, jobble,upwork, felxjobs, simplyhired, guru, (selon votre métier/compétences) alsofacebook, linkedin, site d’enseignement, ou avoir vos propres clients.

    salaire ?

    Selon Google entre 10 000$ et 170 000$ par an.

    compatibilité avec le volontariat

    Oui, on peut trouver des jobs en lien avec le numérique sur workaway par exemple (vidéos, médias sociaux, booking.com, mise en ligne sur les plateformes, site web, photographie pour le site web, etc.) en échange de la nourriture et du logement.

    Van Life et Internet ?

    Il existe le wifi public gratuit, le satellite, le routeur portable, le hotspot du téléphone pour alimenter l’ordi en internet. Je conseille d’achetez une carte sim et un plan internet dans chaque pays visité pour plus de confort et de sécurité.

    où loger ?

    Booking.com, Airbnb, Facebook, amis, ou amis d’amis d’amis, sur place. Perso, quand je vais quelque part, je réserve pour 2-3 nuits et ensuite je trouve le meilleur endroit où je souhaite rester et je négocie le loyer à la semaine directement avec le proprio ou le patron de l’hôtel.

    Comment décider où aller ?

    Cela dépend :

    • des envies
    • du budget
    • de la situation en matière de visa
    • de la communauté
    • des avis et retour d’expérience des autres Digital Nomades

    Où trouver des infos sur les Digital Nomades ?

    Facebook, blogs, YouTube, forums

    Conclusion

    Personnellement, pour moi être digital nomade c’est surtout un moyen d’assurer des revenus en ligne grâce à un job ou des actions qu’on peut faire en ligne et donc depuis n’importe où. Bosser h24 d’un ordi n’est pas toujours le plus fun mais c’est le prix à payer pour pouvoir vivre où on veut et être flexible par rapport aux heures de travail. A terme tous les jobs de digital nomades que je fais me permettront de dégager des revenus passifs c’est-à-dire créer des revenus sans avoir à travailler, en vendant des produits qui sont crées une fois et qui circulent pendant des mois voire des années (formations, vidéos). En fait pour moi être digital nomade est une nécessité alimentaire pour payer mes visas, mon loyer et tous mes coûts liés aux transports. Les jobs en ligne gagnent en général mieux que les jobs locaux (pays riches et pauvres confondus).

    Par exemple en tant que prof en ligne je gagne 25€ net de l’heure ce qui équivaut à quelqu’un qui gagne 3700€ net par mois (35h) en France. Mais attention, je ne travaille pas 35h/semaine mais plutôt 2 ou 3, mais si je faisais un plein temps je pourrais gagner 3700€ net par mois. Cependant si je fais ce job en ligne c’est pour consacrer un minimum de temps à l’argent et un maximum de temps à mes autres projets.

    Personnellement je préfère les jobs dans la vie réelle mais par sécurité il m’est préférable d’avoir les deux dans un équilibre 50-50 ou idéalement 70-30 pour assurer un minimum de revenus vitaux (environ 500€/mois) et pour me garantir d’avoir la liberté de vivre dans l’environnement qui me plait le plus et où je peux avoir les meilleures opportunités pour les autres projets que je fais par passion plus que pour des raisons économiques.

    Le nomadisme est un mode de vie et les opportunités qu’apportent le digital permettent de se maintenir plus facilement dans ce mode de vie nomade.

    Très critiqué ce mode de vie peut avoir des conséquences sociales catastrophiques (hausse des prix au Portugal, à Bali), mais cela dépend du comportement de chaque digital nomad et certains ont un impact social positif sur leur environnement. La plupart n’ont simplement pas conscience des conséquences de leur mode de vie et comportement tout comme ils n’en ont pas conscience dans leur pays d’origine.

    En Inde à Goa par exemple, les télé-travailleurs indiens qui se sont installées à Goa pendant la pandémie, puisqu’ils pouvaient travailler à distance, et qui ne sont jamais repartis ont fait exploser les prix (loyers et services). Donc finalement ce n’est qu’une expansion des inégalités dans la mesure où les inégalités de salaires existent déjà mais avec le digital, elles s’exportent aux 4 coins du pays dans ce cas indien, et aux 4 coins du monde dans le cas des digital nomades.

    Cet article vous à plu ? Recevez d’autres articles du même style dans votre boîte mail

    *votre e-mail ne sera jamais communiqué à personne


    TUTO – Road Trip au Cambodge
    TUTO – Billets d’avion moins chers
    VLOG – Everest depuis Katmandou
    TUTO – Économiser pour voyager
    VLOG – Premier jour à Delhi
    TUTO – Financer ses voyages

    BLOG

    Berghain et K-hole à Berlin

    Ce week-end la commence par une soirée au bar de L, durant laquelle M, A et moi on fini au späti du coin pour respirer des balloons jusqu’à 6h du mat … 2€ le balloon plein de protoxyde d’azote tu respires ça : inspire et expire dans le ballon jusqu’à ce que le ballon soit fini ou jusqu’à ce que tu perdes quasi connaissance. Grillage de neurones garantie

    Chargement en cours…

    Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

    Publié par Amé

    Live Free

    Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

    Connexion à %s

    %d blogueurs aiment cette page :