Road Trip en moto au Népal : 15 choses à savoir

En 2021-2022 nous sommes 3 à avoir fait un road trip en moto à travers le Népal (Honda Shine 125cc, Honda Unicorn 150cc et Pulsar 150cc). Nous avons parcouru plus de 3000km à travers le pays, et sommes montés jusqu’à 3000 mètres d’altitude. Dans cet article nous donnons les infos que nous aurions aimé connaître et répondons aux questions que nous nous sommes posées.

À la fin de l’article on vous fait un résumé de notre expérience sous forme de conclusion qui mérite d’être lue.

  1. Est-ce-que je peux conduire une moto au Népal ?
  2. Est-ce que je peux conduire une moto si je suis débutant ?
    1. 7 conseils
    2. La meilleure alternative
  3. Faut-il louer ou acheter sa moto ?
    1. Comment louer une moto au Népal ?
    2. Combien ça coûte de louer une moto au Népal ?
    3. Comment et où acheter une moto au Népal ?
  4. Quel type de moto ?
    1. Les meilleures motos pour les road trip au Népal
    2. Les bonnes motos plus économiques
    3. Les motos à éviter :
  5. 1 personne par moto
  6. État des routes : LOL
  7. La conduite au Népal
  8. Comment faire le plein d’essence au Népal ?
  9. Que faire en cas de panne de moto au Népal ?
  10. Barrage de police / militaire : les doigts dans le nez
  11. Comment attacher les bagages sur la moto ?
  12. Pollution et poussière : attention
  13. Meilleure saison : la saison sèche
  14. Sécurité / Assurance moto Népal
  15. Conclusion à lire !
  16. 10 conseils bonus :

Est-ce-que je peux conduire une moto au Népal ?

Légalement oui si vous avez un permis moto français (catégorie A).

Techniquement même avec un permis classique (B) c’est possible mais vous pourriez avoir des ennuis en cas d’accident. Si vous êtes du genre à bien respecter les règles alors ne roulez pas sans permis A.

Idéalement ayez un permis international avec vous, mais il vous sera peu voire jamais demandé.

Nous : sur les 3, une avait un permis B et un permis 125, une avait un permis A et le 3ème n’avait pas de permis mais avait une carte de provision de conduite anglaise que les Anglais donnent même si on a pas son permis … bref étrange mais au final c’est toujours passé pour lui.

Permis A (moto) et B (voiture)

Est-ce que je peux conduire une moto si je suis débutant ?

Si vous êtes débutant mais que vous avez l’habitude des routes en mauvais état et de la conduite à l’asiatique vous aurez sûrement plus de facilité à conduire au Népal qu’un motard aguerri qui est habitué aux belles autoroutes européennes.

La vraie difficulté des routes népalaise par rapport aux routes de Thaïlande ou du Vietnam c’est que ce ne sont quasiment que des montés et des descentes. Donc il faut gérer la gravité en plus du mauvais état des routes.

Tout est possible, nous avons quand même appris à conduire une manuelle en 2 heures avant de nous lancer dans un trajet de 10 heures pour parcourir 200km, mais nous avions l’habitude de conduire en Asie.

Si vous avez le goût du risque : prenez la moto.

Si vous aimez vous sentir en sécurité : prenez le bus

7 conseils

  1. Ne faites pas confiance aux autres.
  2. Oubliez toutes vos notions de code de la route, elles ne sont pas valables ici.
  3. Roulez à gauche.
  4. Soyez prudent, roulez doucement.
  5. Une personne par moto max. On vous déconseille de voyager à deux sur une moto pour les longs trajets. À cause de l’état de la route (très endommagée, sinueuse et pentue) la moto est très instable et il est très facile de tomber (même si c’est souvent à l’arrêt ou presque). Je tombais de la moto en moyenne 2 fois par jour pendant les longs trajets (une fois je suis tombée 8 fois en 2 jours …). En plus c’est très inconfortable pour la passager de derrière étant donné que la route est souvent une piste avec beaucoup de trous et que la personne a l’arrière repose tout son poids sur les cal pied qui ne sont autre que deux tiges
  6. Road tripez en groupe de motards.
  7. Conduisez le jour.
  8. Arrêtez vous jusqu’à ce que vous soyez sûrs que la voie est libre. Les Népalais, que ça soit en moto ou en voiture, ne freinent pas et ne s’arrêtent quasiment jamais. Surtout qu’il n’y a pas de feux (sauf quelque uns à Kathmandu et à Pokhara mais ils ne sont pas toujours respectés), en revanche en ville, beaucoup de policiers font la circulation aux intersections.
Le Népal

La meilleure alternative

Les Népalais sont passionnés de motos et de trajets en moto, vous verrez des bécanes qui vous en boucheront un coin quand on compare au niveau de vie de la plupart des habitants du pays.

De ce fait il existe de nombreux guides à moto. En fait, le guide vous emmène en road trip, vous montez derrière lui et il vous conduit à travers le pays. Beaucoup d’Américains font ça, c’est plus sécurisé, moins dangereux et moins fatiguant. En général leurs motos sont très confortables pour deux.

C’est une bonne alternative qui vous offrira quand même la liberté de parcourir le pays en dehors des sentiers battus. Vous pourrez plus explorer le Népal profond qu’en bus. En plus votre guide vous emmènera dans les meilleurs endroits et vous vivrez une expérience plus immersive aux côtés d’un local qu’en solo ou qu’entre étrangers.

On vous laisse ici le contact d’un guide-motard Népalais (chauffeur ou guide) : Ralba Lama (contactez le de la part de Amé) Vous pouvez avoir une confiance aveugle en Ralba, si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter pour échanger.

Nous : Sur les 3, la seule motarde régulière qui a une moto en France en a le plus bavé car elle n’avait jamais conduit en dehors de l’Europe. Les deux autres une fois le principe du passage des vitesses compris ils ont pu conduire sans problème (malgré quelques frayeurs et chutes légères) car ils habitant en Asie depuis 2 ans, ils avaient l’habitude de conduire des scooters en Asie.

Roupies Népalais (RPS)

Faut-il louer ou acheter sa moto ?

Légalement c’est difficile voir impossible d’acheter une moto au Népal en tant que touriste. Il faut faire des démarches administratives auprès de l’ambassade (la rumeur dit que ça coûterait dans les 500$) 😱 à ce prix là, si vous voulez être dans les règles : louez.

Comment louer une moto au Népal ?

Pour louer c’est simple : passez par une agence ou rendez-vous dans l’une de ces 3 agences de locations (testées et approuvées par nous) :

Combien ça coûte de louer une moto au Népal ?

Compter minimum 1000rps / jour (= 8€/jour) pour une moto en bon état classique et 30€ à 50€ par jour pour un Royal Enfields ou une Avengers.

Pour louer on vous demandera de payer la location quand vous récupérerez la moto et on vous demandera votre permis (permis B suffit pour louer mais comme dit plus haut, en cas d’accident vous pourrez avoir des ennuis).

Comment et où acheter une moto au Népal ?

Si vous voulez quand même acheter une moto, il faudra visiter les magasins de moto, les essayer, négocier le prix, acheter un casque, avoir le reçu d’achat et faire les démarches auprès de l’ambassade.

Si vous ne voulez pas faire les démarches à l’ambassade, inutile de dire aux policiers ou aux militaires, qui vous arrêteront en chemin, que vous avez acheté la moto car ils considèreront de base qu’elle est louée. Ils ne vous demanderont que votre permis, d’où vous venez et où vous allez.

Compter $600-$1000 pour une bécane d’occasion qui tient la route.

Tous les magasins se trouvent dans la Swayambhu Marg dans l’ouest de Katmandou. Faites appel à un local si vous avez besoin de conseils ou d’aide pour acheter votre moto.

Si vous avez besoin d’aide des conseils pour acheter ou louer une moto au Népal, contactez notre ami Ralba Lama. Contactez le de la part de Amé et Stev. Vous pouvez lui faire confiance sans lieu on aurait pas pu faire le road trip.

Nous : comme nous restions au Népal pour 3 mois au moins cela revenait moins cher d’acheter nos motos (400€ chacune) que de les louer (90 jours x 8€ = 720€). Nous n’avons pas fait les démarches auprès de l’ambassade et on s’est fait contrôler une dizaine de fois pendant notre road trip et on a jamais eu de problème.

Royal Enfields Himalayan

Quel type de moto ?

Il faut une moto puissante (minimum 150cc) avec un très bon carburateur et de manière générale en très bon état, d’où l’importance de louer une moto plutôt que d’acheter une moto. Ça coûte cher une moto en bon état au Népal.

Pour les débutants, je conseillerai quand même une moto assez légère car vous allez souvent perdre l’équilibre dans les montées en pierre ou en terre et la boue aura souvent raison de vous. Ma moto est tombée en moyenne 5 fois par jour lorsque je roulais hors route donc pour la relever (poids de la moto + poids du bagage), c’est mieux d’avoir une moto légère.

Nous : on avait des motos pourries car on est jeunes et qu’on avait pas un rond et les Népalais hallucinaient quand on leur disait qu’on faisait un road trip au Népal sur nos motos vue leur âge (4, 6 et 8 ans) et leur état. C’était parfois un peu la honte mais c’était drôle et on a réussi, même si ma moto (Honda Shine 125cc) n’a pas survécu au road trip et est quasiment décédée le dernier jour du road trip en retournant à Katmandou. RIP sunshine ❤️.

Les meilleures motos pour les road trip au Népal

  • Moto de Trail
  • Royal Enfield
  • Avenger

Les bonnes motos plus économiques

  • Honda 150cc et +
  • Pulsar 150cc et +

Les motos à éviter :

Évitez les Yamaha et autres marques car vous aurez du mal à trouver les pièces de remplacement dans les garages des petits villages : Enfield, Honda et Pulsar vous trouverez toujours les pièces partout.

1 personne par moto

Sauf si vous prenez un guide qui vous trimballe mais sinon on vous déconseille de monter à deux sur une moto pour les longs trajets.

Pourquoi ? À cause de l’état des routes (très endommagées, sinueuses et pentues) la moto est très instable et il est très facile de tomber (même si c’est souvent à l’arrêt ou presque). Je tombais de la moto en moyenne 2 fois par jour pendant les longs trajets (une fois je suis tombée 8 fois en 2 jours …). En revanche, si vous prenez un guide motard local, vous pouvez monter derrière lui sans problème. Dans tous les cas, c’est assez inconfortable pour le passager de derrière étant donné que la route est souvent une piste avec beaucoup de trous.

Les seuls motard qu’on a vu avec des passagers étaient des Népalais. Même des motards aguerris européens abandonnent le road trip en cours de route car trop dur, dangereux et flippant, alors imaginez à deux sur la bécane …

Si seulement l’un des deux peut conduire une moto, pas de problème : il prend une moto et l’autre monte derrière un guide.

État des routes : LOL

Il n’y a pas d’autoroute, que des routes à une voie à double sens, sauf sur le périphérique autour de Kathmandu (4 à 6 voies de chaque côté), entre Butwal et Lumbini et quelques autres portions.

Les routes, lorsqu’il y en a et que ce ne sont pas des pistes, sont en épingle à cheveux et en montée et en descente dans le nord du pays (relief montagneux oblige) et plates dans la moitié sud du pays.

Vous roulerez en moyenne à 30km/heure si vous êtes plutôt un bon conducteur et que vous vous sentez à l’aise sur les routes népalaises, et ce à cause de l’état des routes.

Si vous roulez les lendemains de pluie vous aurez à franchir des rivières, à traverser sous des cascades et énormément de boue (jusqu’au dessus des roues), il y a aussi le risque de glissements de terrain très très courants au Népal.

Mais ce n’est pas le plus dangereux comparé à la manière de conduire des autres usagers de la route au Népal.

Dans cette vidéo vous pourrez voir l’état de la route entre Pokhara et Katmandou (route en super état si on compare au reste du pays) et quelques conseils sur les road trip au Népal :

Motard au Népal : la route entre Katmandou et Pokhara et la conduite à la Népalaise

La conduite au Népal

Déjà on roule à gauche donc il faut s’y habituer et surtout ne pas se remettre sur la droite par réflexe car toutes les routes sont en épingle à cheveux et un camion Népalais ça ne freine pas à cause de la surcharge (il n’y a pas de réglementation ou de contrôle sur le poids des camions au Népal) et se prendre un camion en pleine face ça ne pardonne pas.

Il n’y a pas de feu, de priorité à droite ou autres règles de ce genre, roulez prudemment, ralentissez aux intersections.

Les Népalais n’utilisent pas les rétroviseurs donc doublez avec grande précaution.

Les camions, bus, voitures et motos doublent dans les virages sur votre voie même si vous arrivez en face alors restez toujours le plus à gauche possible. Ne roulez pas au milieu de votre voie. Ne vous déportez pas sur la droite pour éviter des pierres sur la route ou un trou dans la chaussée si vous avez du trafic en face, car les personnes venant en face pourraient décider de doubler au même moment.

Le klaxonne : quand on entend un coup de klaxon au Népal (et en Asie en général) cela veut dire : poussez-vous j’arrive, ou poussez-vous je double. Donc si vous entendez klaxonner en arrivant à une intersection ralentissez ou arrêtez-vous.

En ville, il est très difficile de conduire à Katmandou dans le trafic car tout est en montées et en descentes et c’est très embouteillé. C’est du collé serré, il faut aimer ça.

Route au-dessus de Pokhara sur la route de la Statue de Shiva un jour de mauvais temps

Comment faire le plein d’essence au Népal ?

Pour faire le plein, vous allez à la pompe, vous faites la queue, vous ouvrez votre réservoir, le pompiste le remplit, vous payez et c’est réglé.

Il y a très peu de stations (dans toutes les villes), mais pas de panique car entre les villes vous pouvez acheter des bouteilles d’essence (plus chères). Idéalement pensez à faire le plein dès que vous croisez une station.

Que faire en cas de panne de moto au Népal ?

Si vous tombez en panne rendez-vous dans le workshop le plus proche il y en a tous les quelques km, c’et très pratique. Ils ne parlent pas souvent anglais mais vous arriverez à vous faire comprendre en montrant, mimant ou en imitant le bruit que fait votre moto. C’est très peu cher (1-2$) alors n’hésitez à laisser plus d’argent que ce qu’on vous demande surtout si le garagiste sauve votre road trip.

Barrage de police / militaire : les doigts dans le nez

Les policiers sont sympas et vous laissent passer facilement voire ne vous arrêtent pas aux barrages s’ils voient que vous êtes touristes (tronche de blanc-bec) car ils veulent que les touristes passent un bon séjour au Népal et ne veulent pas les embêter. Ils sont très respectueux. Alors pour éviter les arrêts inutiles, relevez la visière de votre casque à l’approche d’un barrage ou contrôle de flic.

Les contrôles ont lieu : en ville à Kathmandu (casque, contrôle de permis), entre les états du Népal.

Comment attacher les bagages sur la moto ?

L’un des points noirs du road trip en moto c’est attacher vos sacs tous les matins et les détacher tous les soirs. Il faut bien ficeler tout ça et dans tous les cas vous devrez vous arrêtez plusieurs fois par jour pour resserrer le chargement car avec les vibrations et les trous dans la route le chargement se tasse et donc il faut retendre la corde. Apprenez à faire des noeuds et regardez des tutoriels sur YouTube pour apprendre comment attacher vos sacs efficacement.

Idéalement louez une moto avec un porte-bagage (rack en anglais) à l’arrière de la moto, cela vous facilitera grandement la vie.

On vous conseille aussi de couvrir vos bagages avec un sac ou une housse de pluie et de transport pour le protéger de la pluie, mais surtout de la poussière.

Notre chargement 25 kg par moto

Pollution et poussière : attention

Grants et casque intégral obligatoires voir masque sous le casque pour la pollution. Pantalon longs, en cas de chute mais aussi pour évitez les brûlures de pot d’échappement et d’avoir les jambes trop sales à la fin de la journée.

On se prend les pots d’échappement des camions qui datent de Mathusalem pendant des heures (risque d’infection du nez et de la gorge, ce qui est arrivé à l’un d’entre nous à qui cela a valu 5 semaines d’antibiotique dans le nez 2 fois par jour pour guérir de l’infection). Il y a aussi beaucoup de poussière sur les routes donc entre poussière et pollution les poumons, le nez et la gorge prennent cher. Casque à visière, masque, bandana, n’ayez pas peur d’en mettre des couches.

Au-delà de la sécurité, les gants sont nécessaires pour les coups de soleil et le froid.

Meilleure saison : la saison sèche

La meilleure saison est le printemps car il fait bon et beau (Mars à Mai)

L’hiver c’est bien aussi, car sec mais il fera plus froid (Octobre à Février).

Éviter la saison des pluies (juin-sept) si vous ne voulez pas mourir. C’est vraiment très déconseillé : pluies, glissements de terrain, inondations, routes glissantes, on a parfois du traverser des rivières et des flaques d’eau de 30 mètres de long et 40cm de profondeur même en saison sèche car il avait plu la veille …

Sécurité / Assurance moto Népal

On vous conseille de demander aux locaux des conseils sur votre itinéraire du jour et sur la météo avant de quitter le village le matin. Pensez aussi à vérifier l’huile et l’état de vos pneus avant le départ. Ça ne coûte rien de faire un petit tour au garage (workshop en anglais) le matin avant de partir pour un petit check up.

En général, les assurances voyages ne couvrent pas les accidents en moto alors vérifiez bien les conditions de votre assurance avant de vous lancer dans un road trip au Népal (➡️ appelez votre assurance et demandez leur les conditions de prises en charge en cas d’accident à moto).

Demandez aussi les conditions d’assurances à votre loueur.

Pour voir toutes les vidéos de notre road trip de 7 mois au Népal, abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Conclusion à lire !

Un voyage unique, une immersion dans le Népal, des paysages incroyables, des locaux d’une gentillesse nulle part égalée dans le monde, de la nourriture délicieuse mais aussi beaucoup de problèmes techniques et de nombreux arrêts dans les garages « workshop » du bord de route. Des bagages qui tombaient sans arrêts de la moto car on était trop chargés. Une centaine de $ dépensée par moto pour des réparations.

Des routes dans un très mauvais état (quand il y avait des routes), de sacrés dangers à cause de la pluie et des glissements de terrain, beaucoup de pleurs, des heures à rouler de jour comme de nuit, des itinéraires modifiés, des distances et des durées de trajet parfois 3 fois supérieures à ce qui était annoncé par le GPS ou par les locaux. Une expérience à renouveler mais pour la plupart des gens je dirais : prenez le bus 😂.

Plus sérieusement je dirais d’évitez les longues distances entre les villes / régions, favoriser le bus (ou l’avion mais sans vouloir faire la morale, c’est pas très écolo) et louer un scooter ou une moto dans la ville où vous faites escale pour quelques jours afin d’explorer les environs.

10 conseils bonus :

Vous avez une question précise ? Posez là en commentaire ou envoyez-moi un message.

Cet article vous a plu ?

*votre e-mail ne sera jamais communiqué à personne

Articles similaires :

TUTO – Road Trip au Cambodge
TUTO – Billets d’avion moins chers
VLOG – Everest depuis Katmandou
TUTO – Économiser pour voyager
VLOG – Premier jour à Delhi
TUTO – Financer ses voyages

Digital Nomad : Questions – réponses

C’est quoi un digital nomade ?
Pour qui bossent-ils ?
Peut-on vraiment travailler de n’importe où ? 
Quels sont les gadgets nécessaires ?
Est-ce-qu’un téléphone suffit ?
Dans cet article, on répond à ses questions et 10 autres

Berghain et K-hole à Berlin

Ce week-end la commence par une soirée au bar de L, durant laquelle M, A et moi on fini au späti du coin pour respirer des balloons jusqu’à 6h du mat … 2€ le balloon plein de protoxyde d’azote tu respires ça : inspire et expire dans le ballon jusqu’à ce que le ballon soit fini ou jusqu’à ce que tu perdes quasi connaissance. Grillage de neurones garantie

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Publié par Amé

Live Free

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :