Voyager à l’année

Vous voulez faire un tour du monde ou partir seul.e en voyage ? Dans cet article, on vous explique brièvement : Comment financer votre voyage et comment voyager sans dépenser. Mais aussi quels sont les jobs des voyageurs ? Qui sont les backpackers et les digital nomades ? Et on vous donne des pistes pour travailler en ligne et pouvoir voyager.


Backpackeur

Backpacker, c’est le mot anglais pour dire voyageur en sac-à-dos, aussi appelé routard en français

Laissez vos valises chez vous, prenez le minimum (8 à 12 kilos) dans votre sac à dos et partez à l’aventure libéré de votre zone de confort.

Avant de partir, il faut tout savoir sur les visas :

  • Avant Covid / Avec vaccin : visa tourism (1 à 6 mois suivant les pays et en fonction de votre pays d’origine).
  • Maintenant : aller là où le tourisme est autorisé ou obtenir un visa « business » via une agence locale (différent du visa travail).
  • Working Holiday Visa / PVT : un visa d’un an ou plus qui vous permet de travailler et voyager dans un pays (généralement réservé au moins de 30-35 ans).

En général, les backpackeurs, les routards, partent en voyage pendant plusieurs mois avec leurs économies et apprennent à dépenser peu afin de durer plus longtemps.

Une pratique répandue chez les français notamment, c’est être saisonnier. C’est-à-dire travailler 3 à 6 mois par an (dans une station de ski pendant l’hiver ou dans une station balnéaire pendant l’été en France) puis partir en voyage en sac à dos pendant les 3, 6 ou 9 mois suivants.

Comment mettre de côté pour voyager

Dépenser peu pour durer plus longtemps : cela consiste à apprendre à vivre avec moins de 400$ – 600$ max/mois. Pour cela, vous pouvez aller dans des hostels, des auberges de jeunesse, faire du camping, éviter les restaurants, manger dans les restaurants de rue « food truck » et « food tuk-tuk », acheter de la nourriture à cuisiner, éviter de prendre l’avion, gérer votre budget, éviter le shopping, etc.

Vous pouvez aussi investir dans un van, un camion ou une voiture aménagé.e pour pouvoir vivre et dormir à l’intérieur. Cela vous assure mobilité et confort. Ce mode de vie est très répandu dans les pays riches tels que l’Australie, la Nouvelle-Zélande, les États- Unis et dans de nombreux pays d’Europe où les transports et les hébergements sont chers.

Vous pouvez aussi faire tous les jobs possibles et imaginables pendant votre voyage. Travailler ou échanger vos compétences / savoir-faire contre un hébergement et de la nourriture. On parle de volontariat. Vous pouvez être volontaire dans des associations, des orphelinats, des refuges pour animaux, des hôtels, des auberges de jeunesse, des agences de voyage, des magasins, des bars, des restaurants, etc.

Par exemple : créer la page d’un hostel sur les réseaux sociaux, faire des photos de promotion, faire des massages aux gens qui vous hébergent, les aider à cuisiner, les aider à repeindre une pièce, tout est possible. Communiquer avec les autres et avec vos hôtes pour trouver des opportunités et des solutions.

Hippi / Artist Life

Vendre ses créations et talents sur la route

Vendre vos créations (bijoux, meubles, petits objets, vêtements customisés) sur la route, sur les marchés, à la plage, sur les places principales des villes que vous visitez, où même à des magasins.

Vendre de la marchandise achetées précédemment, que vous pouvez revendre avec un bénéfice (bijoux, vêtements).

Vendre vos talents de chanteur, DJ, photographe, cameraman, peintre, ou même, web designer, community manager, etc… auprès des locaux.

Digitale Clocharde, un backpacker avec un ordi portable

Digital Nomad

Tous les jobs en ligne (=web designer, community manager, prof en ligne, codeur, éditeur, traducteur, etc.)

Toutes les opportunités pour travailler d’un ordinateur et changer de pays ou de région toutes les semaines ou tous les mois.

Pour trouver des annonces d’emploi « remote », c’est-à-dire « à distance », on vous conseille LinkedIn.

Si vous êtes freelance, vous savez déjà sur quels sites trouver des jobs et vous pouvez également trouver des missions de conseils dans votre domaine à l’endroit où vous vous trouvez en voyage (architecture, management, communication) auprès des hôtels, restaurants, magasins, agences de voyage, etc.

Si vous êtes à votre compte et que votre activité ne se dématérialise pas, vous trouverez de nouveaux clients sur place là où vous voyagez, pour cela vous pourrez avoir besoin d’un visa business (différent du visa tourisme, souvent un peu plus cher et de plus longue durée).

Si vous avez une bonne communication, un bon suivi de vos clients et que tous vos services sont dématérialisés, vous pouvez tout faire à distance.

Exemple de jobs en ligne: prof (français, anglais, autre), digital marketing, edition de photos et/ou vidéos community manager (pour une ou plusieurs entreprises), photographe et/ou cameraman (puis vous vendez vos photos sur des sites ), créateur de contenu web, programmeur, créateur de site internet, testeur de site internet, bloggeur, instagrammeur, traducteur anglais vers le français (0,08€/mot), assistant virtuel.

* Dématérialiser c’est passer votre job matériel, physique, en numérique. Par exemple si vous êtes prof, vous pouvez donner des cours en ligne.

Voyage long terme (plus de 9 mois/an)

Le rêve de certains

Il est préférable d’avoir des ressources pour démarrer et pouvoir investir dans des projets qui seront par la suite une source de revenus. Aussi pour avoir le temps de vous créer une réputation ou une clientèle (en ligne ou à l’endroit où vous avez prévu de vous installer pour quelques mois), vous avez besoin d’avoir conscience de vos savoir-faire et de ce que vous aimez faire pour pouvoir en vivre.

Exemple de jobs : Digital Nomad, Investisseur, Chef de projet, Démarreur.se de business, Conseiller en tout genre auprès des entreprises à destination.

Voyage en solo

Seul.e seulement quand vous en avez envie

En dormant dans des hostels, en faisant les tours / visites gratuites – dans toutes les grosses villes du monde notamment les capitales, vous rencontrerez des gens comme vous, des voyageurs, des gens en vacances, des jeunes simples, qui ont envie d’air frais et qui sont ouverts aux rencontres. D’ailleurs, c’est comme cela que vous ferrez les meilleures rencontres qui peuvent changer votre vie car ce sont des gens avec qui vous partagez un mode de vie, des envies, des valeurs, des centres d’intérêt, et avec qui vous pourrez réaliser des projets. C’est en voyageant seul.e que vous prenez conscience de votre potentiel et que vous « trouvez votre voie ». Vous réalisez que vous pouvez faire beaucoup plus de choses que vous n’imaginez et que c’est beaucoup plus simple que prévu.

Pas la peine de préciser qu’il n’est pas nécessairement utile d’attendre votre petit.e ami.e ou votre meilleur.e ami.e pendant 10 ans pour partir en voyage et vivre votre vie. Ils pourront aussi vous rejoindre en route (si vous en avez toujours envie d’ici-là). Pour un premier voyage solo, choisissez le pays de vos rêves, il n’est pas nécessaire de chercher un pays « safe ». Suivez vos envies et votre instinct.

Voyager seul : questions fréquentes

Communauté / rencontres

Où et comment rencontrer des gens en voyage ?

Faites les activités dont vous avez envie (visites, rando, farniente à la plage, fiesta) et vous rencontrerez des gens avec qui vous aurez des points communs puisque vous serez en train de faire la même chose, au même endroit, au même moment.

En dormant dans des auberges de jeunesses, ou en allant boire des verres dans des hostels autres que le vôtre, vous rencontrerez des voyageurs / backpackers / digital nomad. Rejoignez les groupes Facebook de l’endroit/la ville où vous vous trouvez comme « Expats in Berlin » , « les français au Mexique » , etc.). Vous y trouverez l’actu, les bons plans, les soirées et des annonces de personnes comme vous qui veulent faire des activités avec d’autres personnes. Vous pouvez également avoir des amis d’amis là où vous vous trouvez.

Autres lieux de rencontre : soirées, concerts, événements, bars, sunset point, lacs, rivières, plage, points de vue, etc.

Voyager seul : arnaque, sécurité, sexisme

Voyager à long terme

Si vous souhaitez voyager à long terme, pensez à :

  • Voyagez au fil des saisons pour éviter de vous retrouvez 3 mois en Asie dans un pays sous la pluie.
  • Choisissez votre pays en fonction des visas, du coût de la vie en fonction de votre budget.

NEXT LEVEL

Voyagez et travaillez quand et où vous voulez

Devenir Digital Nomad

Trouver un job à l’étranger 

Apprendre une langue à l’étranger

Vous voudrez sûrement voyager 3-6 mois puis revenir chez vous voir vos proches puis partir vivre 3 mois chez une amie à l’autre bout du monde, ou retrouver des amis de voyage pendant 6 mois quelque part dans le but de faire un projet commun.

Pour jouir d’une telle liberté , il y a plusieurs solutions :

  • Sinon, on vous conseille une méthode efficace qui implique une totale indépendance : réaliser votre rêve.

Mode d’emploi

1 – Identifiez ce que vous aimez faire et ce que vous n’aimez pas faire

Prenez un crayon, un papier, fais 2 colonnes « J’aime / Je n’aime pas » et listez

Exemple : j’aime le contact, je n’aime pas travailler sur l’ordi, j’aime travailler la nuit, j’aime le monde de la fête et du spectacle, je n’aime pas prendre les transports, j’aime mener des projets, je n’aime pas travailler uniquement pour l’argent, j’aime les chevaux, j’aime vivre en ville, j’aime vivre au bord de la mer, etc.

2 – Identifiez quel est votre rêve (le plus fou !)

Dites-vous « dans 10 ans, si tout est possible, comment je me vois ? Qu’est-ce que je veux ? » et faites la liste

Exemple : faire le tour du monde à la voile et réaliser des documentaires indépendants, devenir chanteur.euse, devenir acteur.trice, créer son business, investir dans un van, investir dans une maison, gérer un restaurant, un hôtel, etc.

Vous verrez vite que vous avez plus de projets que de temps pour tout réaliser. D’ailleurs vous verrez par la suite que vous pouvez combiner tous vos projets / rêves. Surtout ne pensez pas au vecteur argent dans votre décision, car quand vous faites ce que vous aimez et si vous êtes prêt.e à travailler dur, l’argent tombe du ciel car vous serez bon.ne dans ce que vous ferez et donc vous aurez beaucoup de travail et d’opportunités.

3 – Identifiez votre potentiel par rapport à votre contexte

Faites la liste de votre vie

Exemple : vous avez fait telles études, vous avez grandi dans tel milieu pro via votre famille, vous avez été sensibilisé à un certain mode de vie/art par vos proches, vous avez travaillé à tels endroits et donc vous connaissez un peu la logistique / la communication / le management / la relation client / le travail sur ordi / la musique / l’événementiel … ou tout ça à la fois. Ou même, quand vous étiez enfant/ado vous faisiez telle activité que vous avez laissé de côté en devenant adulte mais qui vous manque. Dans un monde hyper connecté, il y’a un marché pour tout !

Vous pouvez également identifier ce potentiel par rapport à votre réseau : vous avez travaillé dans une agence de voyage donc vous avez des contacts pros dans d’autres pays du monde, vous avez travaillé dans une salle de spectacle donc vous avez rencontré des artistes et/ou régisseurs, vous avez travaillé dans un supermarché et votre manageuse connaît beaucoup de personnes importantes dans votre région, vous avez travaillé dans un restaurant et certains de vos clients sont des personnes qui seraient susceptibles de pouvoir vous aider ou vous donner des contacts, etc.

Bref …

… avec ça vous allez trouver une logique entre votre rêve, votre contexte perso et votre potentiel. Ensuite, petit à petit, au fil des jours, tout va vous paraître très clair : vous allez savoir ce que vous voulez faire et comment le faire.

Rien n’est simple mais tout est possible

Une fois que vous avez identifié votre plan, investissez-vous à fond, créez votre empire, produisez, communiquez et le retour sera rapide. Il faut vous rendre visible, les gens ont besoin de savoir ce que vous faites.

Ainsi les premières opportunités vont apparaître et vos journées ne seront remplies que de projets et d’activités passionnantes en lien avec votre plan / rêve et petit à petit vous pourrez en vivre.

Le plus simple pour réaliser votre rêve le plus fou (chanter, faire de la photo, faire du business, du social, investir dans les projets des autres pour ne pas avoir trop de responsabilités, trouver un moyen de ne pas travailler) c’est être honnête avec vous- même. Que voulez-vous faire ? Que ne voulez-vous pas faire ?

Soyez honnête avec vous-même.

Que voulez-vous faire ? Que ne voulez-vous pas faire ?

Après avoir identifié ça, ce sera facile car vous serez toujours hyper motivé.e.

La clé : en avoir rien à faire de ce que peuvent penser les gens (famille et amis inclus). Seul.e vous savez ce qu’il y a de mieux pour vous, suivez vos certitudes (souvent appelées intuitions à tort). Vous pouvez demander leur avis à d’autres personnes mais n’écoutez de leur part que les bons conseils positifs. Tournez le négatif à votre avantage : « Ok je devrais faire attention à ça pour mon business » ou « Ok je n’avais pas pensé à ça, je dois donc trouver un moyen de le contourner ou inventer une solution » .

Rien n’est définitif

Aujourd’hui vous pouvez être dans un travail routinier et dans quelques semaines avoir une tout autre vie. Ensuite vous pouvez être photographe à un moment puis devenir prof de plongée en quelques mois puis ouvrir un resto ou un food truck. Et surtout rien ne vous empêche après un certain temps de vous réinstaller dans votre vie d’origine et de reprendre un mode de vie plus classique, à l’Occidentale. D’ailleurs toutes les expériences vécues entre temps vous donneront beaucoup de ressources et de plus- value dans cette nouvelle-ancienne vie et une légitimité auprès de vos collègues, clients, employés.

Vous pouvez tout accomplir

La vie est longue, prenez votre temps, tout est simple, les opportunités vont pleuvoir sur vous. Si vous savez ce que vous voulez faire alors c’est déjà dans la poche, vous n ‘avez plus qu’à travailler dur pour y arriver, mais travailler pour vous-même donc c’est passionnant, motivant, délivrant.

Le système, qui peut parfois vous donner l’impression que vous ne pouvez pas décider pour vous (boulot, famille, amis, pression sociale, prof, …), n’existe pas dans la vraie réalité du monde, ce n’est qu’une illusion. Vous pouvez faire tout ce que vous voulez, vous avez juste à sentir ce que vous devez faire.

C‘est facile à trouver, c’est l’évidence qui résonne en vous.

Break free + quite your 9 to 5 as soon as possible.

Vous avez des questions ? Posez-les en commentaire, et n’oubliez pas que les seules limites dans la vie sont celles qu’on se met à soi-même.

Cet article vous à plu ? Recevez d’autres articles du même style dans votre boîte mail

*votre e-mail ne sera jamais communiqué à personne

Techno Parade Berlin 2022

Avril 2020 Stephen m’annonce dans l’Everest qu’on ne passera pas l’été en Asie mais à Berlin. On délocalise là-bas pour 6 semaines, faisons des rencontres et vivons des expériences typiques du bled. Dans cette série d’articles, je raconte le factuel et le psychique de l’expérience berlinoise week-end par week-end. . On arrive à Berlin le 6 juillet 2022 à 9h du matin, il fait 15°C, ça pue la clope à cause de tous les Polonais …

TUTO – Road Trip au Cambodge
TUTO – Billets d’avion moins chers
VLOG – Everest depuis Katmandou
TUTO – Économiser pour voyager
VLOG – Premier jour à Delhi
TUTO – Financer ses voyages

BLOG

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.

Recevez les nouveaux articles et vidéos directement dans votre boîte mail ou abonnez-vous à mon compte Instagram.

Publié par Amé

Live Free

5 commentaires sur « Voyager à l’année »

    1. Merci !

      Le visa travail est généralement fournis et financé par l’entreprise qui vous embauche. Il est cher et sa durée dépend de la durée de votre contrat de travail. Il vous permet de travailler légalement pour l’entreprise qui vous embauche.

      Le visa business est souvent moins cher et sa durée varie en fonction des pays. Il vous permet de vous rendre dans un pays pour y mesurer le potentiel de votre activité ou de votre entreprise dans le pays en question, il vous permet également de vous rendre dans le pays pour rencontrer des possibles partenaires professionnels.

      J’aime

  1. Ping: NomadMates

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :